Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

PESTE EN CHINE : 332 cas en cours d'évaluation

15 août 2009

Santé Log Maurice Chevrier 2009 12 Août 2009

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-peste-en-chine-332-cas-en-cours-d-%C3%A9valuation_1650.htm

Le 1er août, le Ministère de la Santé chinois avait signalé une flambée de cas de peste pulmonaire dans la ville isolée de Ziketan, dans la province du Quinghai (Tibet). Une ville entière de 10.000 habitants a alors été mise sous quarantaineAvec 332 caq en cours d' évaluation et 3 décès, l' OMS à diligenté des fonds spéciaux, des fournitures et des experts dans la zone infectée.

 

D’un premier cas identifié chez un gardien de troupeau le 26 juillet, transféré à l’hôpital et décédé en route, 12 autres cas ont été identifiés positifs pour la peste le 30 juillet et 332 autres cas des proches contacts sont depuis le 6 août, en observation médicale.  

 

Des experts de la prévention, de la lutte et de la prise en charge clinique ont été dépêchés dans la province du Quinghai. Des vêtements de protection, des appareils de radiologie et d’autres équipements médicaux ont été envoyés dans la zone affectée. Des brochures d’informations sur la prévention ont également été distribuées.

 

La peste est une zoonose due à une bactérie, la «Yersinia pestis », transmise par la piqûre de la puce ou un contact avec des liquides biologiques infectés et dont le principal réservoir sont les rats, les écureuils et les autres rongeurs. Selon l’enquête épidémiologique, dans ce cas, c’est une marmotte qui est à l’origine de cette flambée après avoir été en contact avec le chien du premier sujet infecté. Cette flambée intervient à la fois dans une zone de circulation naturelle du bacille de la peste et en pleine saison de transmission chez l’animal.

 

Le sujet infecté présente un "syndrome grippal" après une incubation de 3 à 7 jours avec une apparition brutale de la fièvre, des frissons, des céphalées, des douleurs dans tout le corps, une faiblesse généralisée, des nausées et des vomissements. Des 3 formes différentes (peste bubonique, septicémique ou pulmonaire) c’est la forme pulmonaire, la plus grave qui a été identifiée.

 

La Chine a mis sur pied un réseau national de surveillance de la peste et a préparé le matériel nécessaire pour les zones à haut risque. À la suite de cette flambée, des fonds spéciaux, des fournitures et des experts ont été rapidement envoyés dans la zone affectée.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank