Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Tibet : Une pétition des habitants contre une exploitation minière à Meldro Gongkar

19 août 2009

Communauté Tibétaine de France 18 Août 2009

http://www.tibetan.fr/?Tibet-La-petition-des-habitants

Dharamsala, le 18 août 2009 – selon le site du Gouvernement Tibétain en exil. les résidents locaux tibétains de la Ville du Gyama, dans le district de Meldro Gongkar au Tibet central ont remis au gouvernement local une pétition demandant l’arrêt immédiat du projet d’exploitation de mine dans la région, cependant, le gouvernement local n’a pas encore répondu et il ferme « délibérément les yeux sur les véritables préoccupations de la population locale ».
La région toute entière est placée sous haute surveillance des militaires chinois, avec imposition de mesures draconiennes qui concernent la communication avec le monde extérieur et les gens qui visitent la région.
Le 20 juin 2009, les résidents tibétains ont protesté contre une société minière chinoise qui a dévié le cours d’eau d’une rivière dans la partie surélevée de la région du Gyama.
La bousculade qui s’ensuivit entre les Tibétains en colère et les mineurs chinois a laissé trois Tibétains blessés. De grands moyens ont été mobilisés pour canaliser l’eau vers le site de la mine.
Des immenses pipelines ont été posés à travers des champs agricoles, lesquels ont été confisqués de force aux paysans tibétains sans compensation. Des déchets toxiques déversés dans la rivière Gyama Shingchu ont entrainé la mort d’une très grande quantité de bétail.
Les villageois de la vallée dépendent de la rivière Gyama Singchu pour la fourniture en l’eau potable et l’irrigation. Cependant la rivière a été asséchée, à cause de la destruction de sa source par l’exploitation minière excessive. Beaucoup de cours d’eau ont été asséchés dans la région, ce qui a détérioré considérablement l’eau potable, d’après la source.
Les mineurs chinois ont dû quitter le site après une réunion entre les résidents tibétains et les fonctionnaires chinois de "la Région Autonome du Tibet" le 21 juin 2009, ce qui a permis d’apaiser la situation. Pourtant, l’exploitation minière a repris ses travaux et les autorités chinoises ont menacé d’accuser les Tibétains "du séparatisme", s’ils s’opposent au projet, en bloquant l’accès à la mine.
Le village de Gyama Shen à Meldro Gongkar est le lieu de naissance du grand roi tibétain Songtsen Gampo. Il y a quinze villages dans la vallée, dont deux villages sont des villages de nomades.
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank