Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères britannique en visite au Tibet cette semaine

12 septembre 2009

Aujourd'hui La Chine 8 Septembre 2009

www.aujourdhuilachine.com/informations-chine-le-secretaire-d-etat-aux-affaires-etrangeres-britannique-en-visite-au-tibet-cette-semaine-12060.asp?1=1
Le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Ivan Lewis accomplira cette semaine la première visite au Tibet jamais effectuée par un membre du gouvernement britannique, dans le cadre d'une mission d'information en Chine, a annoncé lundi le Foreign Office.
M. Lewis doit visiter Pékin et Lhassa, la capitale de la Région autonome du Tibet, entre lundi et jeudi, a indiqué une porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères, sans donner plus de précisions pour des raisons de sécurité.
"C'est la première visite au Tibet" jamais effectuée par un membre du gouvernement britannique, a-t-elle souligné. M. Lewis "rencontrera des contacts-clés au sein du gouvernement chinois à Pékin, pour faire avancer notre coopération avec la Chine sur une série de dossiers internationaux et bilatéraux", a précisé le Foreign Office dans un communiqué. "Il entrera également en contact avec les autorités régionales du Tibet et étudiera de visu la situation politique, économique, sociale et culturelle des Tibétains", a ajouté le ministère.
Des associations de défense des Tibétains ont demandé à M. Lewis de dénoncer la manière dont Pékin administre le territoire himalayen et ce qu'elles considèrent comme des abus croissants des droits de l'Homme à l'égard des Tibétains depuis les émeutes meurtrières du 14 mars 2008.
"Ne pas faire de déclaration publique serait vu comme une acceptation tacite de la politique de la Chine au Tibet, donnerait à la Chine une victoire en terme de propagande qu'elle ne mérite absolument pas et ne ferait qu'encourager les autorités chinoises à continuer à perpétrer de nouvelles atrocités", a estimé Stephanie Brigden, directrice de Free Tibet.
En 2008, des manifestations avaient dégénéré à Lhassa et dans les régions peuplées de minorités tibétaines, faisant 21 morts selon Pékin, dus aux manifestants, et quelque 200 selon le gouvernement tibétain en exil.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank