Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Si nous voulons contribuer à l’avènement d’un avenir plus heureux, plus stable et plus civilisé, chacun de nous doit cultiver un sentiment sincère et chaleureux de fraternité. »

Manifestation tibétaine contre l’arrivée de Hu Jintao à New-York

30 septembre 2009

H.N.S Info 25 Septembre 2009

http://www.hns-info.net/spip.php?article19442

La place Dag Hammerskjöld en face du bâtiment des Nations-Unies à New-York était remplie de manifestants en colère hier, quand le président chinois Hu Jintao est arrivé pour faire son premier discours aux Nations-Unies sur le changement climatique.

Tibétains, Chinois, Taïwanais, Birmans et partisans du Falun Dafa ont crié leur angoisse à l’unisson contre le président chinois qu’ils accusent d’opprimer des milliers de gens innocents.

Pendant ce temps, le congrès de la jeunesse tibétaine, le groupe indépendantiste le plus important dans la diaspora, condamnait les Nations-Unies pour les courbettes qu’elles ont faites à la Chine en invitant Hu, qui est accusé de conduire "d’importantes violations des droits de l’homme au Tibet, au Turkestan oriental et en Chine". Les précédents engagements de Hu Jintao de promouvoir et sauvegarder la paix dans le monde et de rechercher une société harmonieuse ne sont rien de plus que des mensonges flagrants, a-t-il dit. Pendant qu’il réitérait son exigence de la complète indépendance du Tibet, le congrès de la jeunesse tibétaine a appelé les Nations-Unies et les dirigeants du monde à soulever la question du Tibet lors de ces sommets de l’ONU avec les dirigeants de la République Populaire de Chine.

Le directeur exécutif sortant des étudiants pour un Tibet libre, Lhadon Tethong, et l’activiste tibétain Tenzin Tsundue ont parlé à l’assemblée qui était organisée conjointement par Regional Tibetan Youth Congress, Students for a Free Tibet, Regional Tibetan Women’s Association, US Tibet Committee, et Tibetan Community of NY/NJ. Des représentants d’ONG tibétaines se sont également adressés à la foule.

Tsundue a affirmé que la solution au problème du changement climatique, pour lequel les dirigeants du monde devaient écouter les mensonges de Hu sur la situation politique au Tibet, était de libérer le Tibet, ce qui aurait une importance géographique pour le climat mondial.

Les manifestants se sont aussi rendus plus tard vers l’hôtel Waldorf Astoria où Hu séjourne durant l’assemblée générale des Nations-Unies.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank