Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Si nous voulons contribuer à l’avènement d’un avenir plus heureux, plus stable et plus civilisé, chacun de nous doit cultiver un sentiment sincère et chaleureux de fraternité. »

Le Dalaï Lama lance un appel à la compassion

5 octobre 2009

Cyberpresse Daphné Cameron 3 Octobre 2009

http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/200910/03/01-908110-le-dalai-lama-lance-un-appel-a-la-compassion.php

Le Dalaï Lama a livré un message de paix et de compassion à plus de 14 000 personnes rassemblées au Centre Bell de Montréal cet après-midi.

Lors de son passage, il a indiqué que le gouvernement canadien devait transiger avec une Chine «totalitaire» et «difficile à gérer» dans le dossier des droits humains au Tibet.
«La réponse à savoir si le gouvernement canadien fait suffisamment pour la cause du Tibet est une question difficile», a affirmé le 14e Dalaï Lama, lors d'un point de presse qui s'est déroulé avant la conférence publique.
«Dès 1971, le Canada a accueilli un très grand nombre de réfugiés tibétains qui se sont parfaitement incorporés à cette société multiculturelle et multi-religieuse... Sur le plan politique, toutefois, ce n'est pas facile. La raison est que nous avons affaire à la République populaire de Chine, qui politiquement, n'est pas une nation facile à gérer.»

Le leader en exil a également prêché en faveur de la démocratie.
«En République démocratique de Chine, le sort d'un million d'êtres humains est dans les mains de neuf personnes. Il est donc clair que la démocratie est un système qui accorde beaucoup plus d'attention aux droits de l'homme et de ses citoyens.»
Mais la démocratie n'est pas la solution à tous les maux, a plaidé l'homme de 74 ans. «Il y a un danger que des gens manipulent le système. Si on veut qu'elle fonctionne, il faut de la sagesse, de la compassion et de l'honnêteté. De façon ultime, la valeur de la démocratie dépend des personnes qui la pratiquent.»
Le Dalaï Lama effectue présentement une tournée pancanadienne. Avant de poser ses valises à Montréal, il s'est arrêté à Calgary et à Vancouver. C'est la troisième fois qu'il visite la métropole.
Accompagné de son interprète Matthieu Ricard, le Dalaï Lama a insisté sur la responsabilisation et l'importance du développement spirituel.
«Je ne suis qu'un être humain parmi six milliards d'êtres humains», a-t-il expliqué.
«Chaque être humain a un droit fondamental au bonheur et d'être libéré de la souffrance. Il est clair que le bien matériel et les conditions extérieures sont importants. Mais très importantes, sinon plus, sont les conditions intérieures d'un bonheur authentique et principalement la beauté d'avoir un coeur bon. L'altruisme qui nous donne une plus grande confiance, mois de peur, plus d'honnêteté.»
Les conférences publiques du récipiendaire du prix Nobel de la paix sont organisées par la Fondation du Dalaï Lama.
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank