Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Troubles au Xinjiang: des dizaines de Ouïghours portés disparus

22 octobre 2009

L' Express 21 octobre 2009

http://www.lexpress.fr/actualites/1/troubles-au-xinjiang-des-dizaines-de-ouighours-portes-disparus_796089.html


NEW YORK - Des dizaines de membres de la minorité ouïghoure sont portées disparues en Chine depuis les émeutes interethniques survenues dans la province du Xinjiang cet été, a affirmé mercredi l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).
L'organisation basée à New York a indiqué dans un communiqué avoir comptabilisé 43 disparitions, dont celles d'enfants, soulignant toutefois qu'il y en aurait en fait bien davantage.
S'appuyant sur des témoignages venus d'habitants du Xinjiang, HRW a affirmé que les autorités chinoises avaient bouclé des quartiers entiers près de la capitale régionale Urumqi, arrêtant tous les hommes qui ne se trouvaient pas chez eux lors des émeutes et ceux qui présentaient des blessures.
"Ils ont dit à toute le monde de sortir des maisons. Ils ont dit aux femmes et aux personnes âgées de se mettre sur le côté et tous les hommes âgés de 12 à 45 ans ont été alignés contre un mur", a affirmé une habitante citée par HRW. "Certains hommes étaient forcés de se mettre à genoux, les mains attachées dans le dos à des bâtons de bois, d'autres étaient forcés de se mettre à terre avec les mains sur la tête", a ajouté cette personne.
Ces disparitions ne sont pas compatibles avec l'ambition de figurer parmi les pays qui mènent le monde, a estimé le directeur pour la région Asie de HRW, Brad Adams. Il a appelé les Etats-Unis, l'Union européenne et la communauté internationale à faire pression sur la Chine pour que soient apportées des "réponses claires sur ce qui est arrivé à ceux qui ont disparu au Xinjiang".
HRW a également formulé des critiques à l'encontre des Ouïghours, mettant en cause leur rôle dans la manifestation du 5 juillet à Urumqi. Au moins 197 personnes avaient été tuées ce jour là lors des émeutes, principalement des Hans. Les jours suivants, ces derniers s'étaient vengés, lançant des expéditions punitives contre des Ouïghours.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank