Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Sa mort sera "un revers", mais la lutte continuera

20 novembre 2009

Romandie News 19 Novembre 2009

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20091119031629080172019048000_brf008.xml&associate=phf9199


La mort du dalaï lama sera un "revers, sans doute" pour la cause tibétaine, mais "nous resterons toujours déterminés". Une nouvelle génération de Tibétains est prête à mener le combat, a estimé mercredi le chef spirituel des Tibétains, au cours d'une conférence de presse à Rome.
La lutte pour les droits des Tibétains ne sera pas l'histoire d'"une seule génération", a dit le dalaï lama, lauréat du prix Nobel de la paix. "La nouvelle génération, âgée de 20 à 30 ans, est en bien meilleure santé et saura diriger" le mouvement, a-t-il ajouté.
Après que le président américain Barack Obama eut appelé mardi à une reprise du dialogue entre Pékin et les représentants du dalaï lama, ce dernier a déclaré que le gouvernement américain avait "systématiquement" soutenu le peuple tibétain.
La Maison Blanche a "beaucoup de sympathie" pour la cause tibétaine et est "d'un grand secours", a-t-il dit. Tous les gouvernements, qu'ils soient républicains ou démocrates, se sentent concernés par les violations des droits de l'homme".
"Naturellement, il y a des limites", a ajouté le dalaï lama en riant, dans une allusion aux relations bilatérales complexes entre Pékin et Washington.
Le dalaï lama a également critiqué "les communistes les plus radicaux qui croient que le pouvoir vient du canon d'une arme à feu". Les Tibétains "cultivent la non-violence, nous ne ne cherchons pas la séparation", a-t-il dit, rejetant des accusations répétées de Pékin à l'encontre des Tibétains.
Beaucoup de Chinois sont "très en colère envers nous" à cause de la "propagande et la censure" de la part du gouvernement chinois, a estimé le dignitaire.
Le dalaï lama est arrivé lundi dans le nord de l'Italie et a rencontré mercredi à Rome le président de la Chambre des députés Gianfranco Fini.
Dans la capitale italienne, il participe au cinquième Congrès mondial des parlementaires sur le Tibet, qui réunit plus de 60 députés originaires de 30 pays à la Chambre italienne des députés, en présence de l'acteur américain converti au bouddhisme tibétain Richard Gere.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank