Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Le chanteur tibétain Tashi Dondrup a été arrêté à cause de chansons subversives

8 décembre 2009

H.N.S Info 7 décembre 2009

http://www.hns-info.net/spip.php?article20733

Les autorités chinoises ont arrêté jeudi un chanteur tibétain jeune et populaire sous les accusations de composition de chansons subversives, selon le Times Online.

Tashi Dondrup a été arrêté hier après-midi alors qu’il était en fuite dans la ville de Xining, capitale de la province de Qinghai, où il s’était réfugié après que les autorités eurent interdit sa musique.

Le chanteur professionnel de 30 ans a sorti un album intitulé "Torture sans trace" le mois dernier. Cet album contient treize chansons exprimant la nostalgie envers le leader tibétain exilé, le Dalaï-Lama et rappelle la répression qui a suivi les émeutes anti-chinoises au Tibet en mars dernier.

Les 5000 CD ont vite été épuisés chez les tibétains de la région de l’Amdo dans l’est du Tibet, où Tashi Dondrup est une star locale. Les autorités chinoises ont interdit l’album immédiatement.

Selon le reportage, les officiels de la province centrale du Henan, où le chanteur est membre de la troupe artistique de la région autonome mongole du Henan, ont émis un mandat pour son arrestation. Le musicien, fils de fermiers tibétains, marié il y a deux mois, a ensuite pris la fuite avant son arrestation.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank