Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Le Député français Jean Marc Ayrault (PS) veut le drapeau tibétain sur le fronton de l'Assemblée le lundi 7 avril

4 avril 2008

Le Monde 3 avril 2008 http://www.lemonde.fr/web/depeches/texte/0,14-0,39-34933096,0.html

Le président du groupe PS Jean-Marc Ayrault a demandé jeudi au président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), que le drapeau tibétain soit déployé sur le fronton du Palais-Bourbon lundi à l'occasion du passage de la flamme olympique à Paris.

"J'ai écrit au président Bernard Accoyer afin qu'il fasse arborer les couleurs du Tibet au fronton de l'Assemblée nationale le jour du passage de la flamme", annonce M. Ayrault, au nom des députés PS, PRG et apparentés (205 élus), dans un communiqué.

"Nous souhaitons que la représentation nationale exprime son soutien" aux Tibétains, "ces hommes courageux qui luttent contre l'oppression" chinoise, souligne-t-il.

A quelques mois des jeux Olympiques de Pékin, la flamme olympique entamera lundi son périple parisien depuis le premier étage de la Tour Eiffel. Elle passera notamment le long de la Seine, devant l'Assemblée nationale.

"Malgré l'approche des jeux Olympiques de Pékin et les multiples pressions internationales, les autorités chinoises s'obstinent dans cette funeste voie. Elles viennent ainsi de condamner Hu Jia, figure emblématique du combat pacifique pour l'amélioration de la situation des droits de l'Homme dans le pays, à trois ans et demi de prison", écrit M. Ayrault dans sa lettre à M. Accoyer, communiquée à l'AFP.

"Le passage de la flamme étant un moment hautement symbolique, il nous paraît inconcevable que la représentation nationale française n'exprime pas, à cette occasion, son attachement aux valeurs universelles des droits de l'Homme et son soutien aux victimes du régime chinois", insiste-t-il.

Le député-maire de Nantes a déjà fait pavoiser, fin mars, sa mairie aux couleurs du Tibet. Le dalaï lama est attendu à Nantes du 15 au 20 août pour sa conférence pastorale, où il doit être accueilli par M. Ayrault.

Le groupe d'études sur la question du Tibet de l'Assemblée a plus que doublé ses effectifs après la répression chinoise à la mi-mars à Lhassa, passant de 62 à 130 membres, députés de gauche comme de droite, selon son président Lionnel Luca (UMP).

Ce groupe Tibet se prépare à participer aux manifestations de soutien au peuple tibétain lors du passage de la flamme olympique.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank