Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Si nous voulons contribuer à l’avènement d’un avenir plus heureux, plus stable et plus civilisé, chacun de nous doit cultiver un sentiment sincère et chaleureux de fraternité. »

Disparition d'un activiste mongol arrêté en Chine

27 avril 2010

EuroInvestor 26 Avril 2010 

Un activiste de la communauté mongole a disparu en Chine après avoir été arrêté par les autorités à l'aéroport de Pékin alors qu'il devait se rendre à un forum des Nations unies sur les peuples indigènes, rapporte un groupe de défense des droits de l'homme.

Selon le Centre d'informations de Mongolie méridionale sur les droits de l'homme basé aux Etats-Unis, Sodmongol a été arrêté le 18 avril et on ignore depuis où il se trouve.

Il avait été invité à participer les 17 et 18 avril à une session de l'Instance permanente sur les questions autochtones de l'Onu au siège de l'organisation à New York.

La police a par la suite mené une perquisition à son domicile à Chaoyang, dans la province de Liaoning (nord-est), confisquant des ordinateurs, des téléphones portables et des documents, ajoute le groupe dans un communiqué.

Sodmongol était surveillé par les autorités chinoises pour son implication dans des forums de discussion sur internet en langue mongole, où sont évoqués des sujets sensibles. Des responsables des provinces de Qinghai et Liaonin, joints par téléphone, ont dit ne pas avoir entendu parler de cette affaire.

La Mongolie intérieure, où la minorité mongole ne représente plus que 20% des 24 millions d'habitants, jouit en principe d'un fort degré d'autonomie, comme le Tibet ou le Xinjiang dans l'ouest du pays, mais Pékin maintient dans les faits une étroite surveillance de peur qu'éclatent des troubles ethniques.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank