Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Salles-sur-Garonne. Le village citoyen du monde

27 avril 2010

La Dépèche 27 Avril 2010 

http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/27/824133-Salles-sur-Garonne-Le-village-citoyen-du-monde.html 

 

Le Tibet c'est la paume d'une main qui contrôle les cinq doigts… » En se référant aux propos de Mao, M. Tashi Wangdi, représentant le Dalaï Lama à Paris et Bruxelles a situé l'importance stratégique de ce pays de 6 millions d'habitants pour la Chine. Pour autant il ne désespère pas et son combat continue pour une autonomie réelle pour le peuple tibétain. Le parrainage de Salles-sur-Garonne avec Lhatsé, une commune de la région centrale du Tibet est une goutte d'eau dans le mouvement international de soutien au peuple tibétain… Mais il a le mérite de faire de cette commune du Volvestre la première en France à officialiser un panneau de parrainage à l'entrée du village. (1).

Marcelle Roux, présidente de l'association France Tibet plaide pour la multiplication de ces initiatives de parrainages de communes du Tibet. Elle est venue féliciter Jean Louis Halioua le maire et son conseil municipal.

Elle n'a pas été la seule à se réjouir de cette démarche. Adolphe Ruquet le conseiller général est fier que « l' homme, la nature, l'environnement soient au cœur des préoccupations des élus du canton. S'adressant aux élus de Salles il conclut vous donnez l'exemple d'une action citoyenne, profonde, sincère porteuse d'avenir. »

Échange scolaire

Patrick Lemasle salue une démarche de reconnaissance d'une idée cultuelle et culturelle doublée d'une initiative pédagogique. Le parlementaire regretta la frilosité du président de la République à rencontrer le Dalaï lama. PourJean-Pierre Plancade, sénateur, «l'idéologie chinoise est archaïque» ; il remercia l'Inde qui accueille les réfugiés tibétains.

Le maire Jean Louis Halioua prolonge ce parrainage par un projet d'échanges scolaires entre les élèves de Salles et des écoliers tibétains exilés en Inde.

« Monter au gouvernement chinois que nous intéressons au plus haut point au devenir des habitants des communes parrainées et de leurs droits en tant que citoyens de la République Populaire de Chine » Tel est l'objectif de cette manifestation qui à salles avait valeur historique ce samedi.

(1) La Dépêche du 25 avril.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank