Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Cercle franco-chinois sus aux fauteurs de troubles et autres Nobel de la Paix !

25 octobre 2010

Jean Verneuil, Cercle Tibet Vérité 17 Octobre 2010

http://cercletibetverite.unblog.fr/2010/10/16/21-sus-aux-fauteurs-de-troubles-et-autres-nobel-de-la-paix/ 



Signalé par Patrick Bonnassieux (”Tibet-Chine Actualité” Lyon) voici un extrait de l'éditorial  du 12 octobre du Cercle franco-chinois sous la signature de Jacques van Minden, président de cet organisme bien placé semble-t-il, pour ne rien ignorer des arguties de propagande du régime chinois.*



<<”Sur le plan politique, il y a une amélioration considérable entre la Chine et la France. La visite du Président Nicolas Sarkozy en avril à Pékin ainsi que sa présence à l’inauguration de l’Exposition Universelle le 1er mai dernier à Shanghai ont rapproché les deux présidents.
Hu Jintao a même accepté de venir en visite d’Etat à Paris au cours de la première semaine de novembre 2010. « Espérons que les « fauteurs de troubles professionnels » qui viennent de lancer la bombe inappropriée du « prix Nobel de la Paix, un certain Liu » qui n’est pas sans rappeler un certain Dalaï -lama, ne remettront pas cette visite en question. Surtout avec la réapparition de Robert Ménard sur une grande chaîne télévisée. Il faut s’attendre au pire.
Tout est organisé pour une réception fastueuse prévue du 4 au 6 novembre 2010 assortie bien entendu de signatures de contrats, déjà préparés notamment sur des commandes d’aéronautique, de nucléaire, etc.
Un grand dîner de Gala sera en principe organisé au Château de Versailles le 5 novembre.
La France a besoin de la Chine pour les grandes manifestations à venir, notamment le G20 de Séoul (Corée du Sud), le prochain en 2011 sous présidence française, ainsi que son appui pour les discussions monétaires internationales à venir.
Du côté chinois, de nombreuses questions se posent concernant le partenaire français. Le Président Nicolas Sarkozy ayant annoncé un remaniement de son gouvernement, les suppositions vont bon train.
- Qui succèdera au Premier Ministre François Fillon ? S’en ira-t-il seulement ?
- Le départ de Bernard Kouchner, prévu de longue date, alors qu’il n’avait aucune fonction réelle, bien que sa démission ait été refusée. Pourquoi Jean-David Levitte ne le serait-il pas ?
- Qui gèrera le ministère de l’Economie et celui du Budget ?
La principale question que se posent les chinois étant : Nicolas Sarkozy est-il partant pour un second mandat ? Autant d’inconnues dont le peuple chinois aimerait connaître les réponses avant de faire à nouveau confiance à la France. Pour le moment, il est clair qu’il reste sur ses gardes.
Lors d’une réunion importante au Sénat il y a quarante-huit heures sur l’important sujet CHINE-UNION EUROPEENNE, à la suite de la réunion de Bruxelles en présence du Président Nicolas Sarkozy, j’ai relevé quelques points importants :
1 : Ce sont actuellement des français qui sont à la tête d’importantes organisations internationales
- FMI (NEW YORK) Dominique STRAUSS KAHN
- OMC (GENEVE) Pascal LAMY
- FAO (ROME) Luc GUYAU “>>
[…]




Pour ceux qui voudraient pousser plus avant la lecture de cette “éclairante” prose :

http://www.cerclefrancochinois.org/presentation/editorial.php

…………………….

*On ne nous cache rien!

Une note jointe à cet éditorial nous apprend que :  “En 1996, sur les conseils de Deng Xiaoping et d'Alain Peyrefitte, Jacques van Minden crée le Cercle franco-chinois, association loi 1901 et en devient Président.”

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank