Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

Un avocat proche de Liu Xiaobo empêché de quitter la Chine

10 novembre 2010

Le Monde 9 Novembre 2010

Mo Shaoping, avocat proche du Nobel de la paix, le dissident chinois emprisonné Liu Xiaobo, a déclaré à l'AFP ne pas avoir été autorisé mardi à quitter la Chine, à un moment où Pékin veut empêcher les amis de Liu d'assister à la remise de son prix à Oslo en décembre.
"Cela vient de se produire. J'ai été stoppé à la douane, au contrôle de l'immigration. Je suis en train de rentrer de l'aéroport", a-t-il dit par téléphone.
"Ils ont expliqué que c'était parce qu'il se pourrait que je porte préjudice à l'intérêt national", a-t-il ajouté, indiquant qu'il voulait simplement se rendre à Londres pour assister à une conférence internationale d'avocats.
Mo Shaoping a dit être convaincu que les autorités chinoises l'empêchaient de quitter la Chine par crainte qu'il se rende à Oslo, où d'ailleurs il n'avait pas prévu d'aller.
Les militants des droits de l'Homme en Chine subissent selon les ONG une répression accrue depuis l'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo.
Cet intellectuel, détenu dans le nord-est de la Chine, est devenu le 8 octobre le premier citoyen chinois à se voir décerner le Nobel de la paix, une récompense qui équivaut à "encourager le crime", pour le régime communiste chinois.
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank